mai 24, 2022
Fromagerie Fritz Kaiser

Faites un détour à Noyan, à la Fromagerie Fritz Kaiser

M. Fritz Kaiser, maître fromager et pionnier dans la création de la « Raclette » canadienne se spécialise dans la production de fromages à pâte ferme et semi-ferme à croûte lavée. Si vous désirez visiter sa fromagerie, rendez-vous au 459, rang de la 4e Concession à Noyan.

Leurs fromages artisanaux, affinés et lavés sur des planches de pin pendant des semaines, voire des mois, allient le bon goût d’un fromage québécois au savoir-faire reconnu des Suisses !

L’histoire de la Fromagerie Fritz Kaiser de Noyan

M. Fritz Kaiser a immigré au Québec, en provenance de la Suisse, en 1980, dans le but d’ouvrir sa fromagerie. Selon ses dires, dans son pays natal, cette industrie est réservé seulement aux vieilles familles qui produisent de génération en génération.

Avant d’acheter sa ferme laitière à Noyan celui-ci a fait 1000 métiers. À l’époque, il existait peu de fromageries artisanales au Québec, à part les fromages fabriqués par les Pères trappistes de l’abbaye d’Oka et ceux des moines bénédictins de l’Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac.

Au départ, lorsqu’il a effectué les démarches pour ouvrir sa fromagerie, on a rit de lui et de ses idées à la régie.

M. Fritz Kaiser ouvrit finalement sa fromagerie en 1981 à Noyan et a commencé à fabriquer du fromage selon les traditions de sa Suisse natale. Au fil des ans, il a développé un large assortiment de 30 fromages faits à la main avec du lait 100 % canadien de haute qualité.

Plusieurs prix au fil des années

La Fromagerie Fritz Kaiser a également reçu de nombreux prix prestigieux au fil des années. Le fromage Douanier a littéralement mis la fromagerie Fritz Kaiser à l’avant-plan, après avoir remporté la première place aux Grands Prix des fromages canadiens en 2004. Encore aujourd’hui celui-ci reste le plus connu du public et le plus disponible dans les épiceries. Le Miranda s’est aussi démarqué à cette compétition en 2006.

À l’American Cheese Society, plusieurs fromages ont gagné des prix comme le Chevrochon (première place en 2003) et le Empereur Light (première place en 2003-2011-2012-2013), le Soeur Angèle (première place en 2010-2011-2012) et le Tomme du Haut-Richelieu (première place en 2011).

Au World cheese awards, le Soeur Angèle a gagné la médaille de bronze en 2010 et en 2011 et le Chevrochon le bronze en 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.