octobre 12, 2021

Santé mentale : Mon Fils, une série bouleversante.

Avant-hier soir, j’étais dans un repas de famille du côté de chez la famille de ma copine. Après quelques bouteilles de vin, les conversations se sont enflammés et sont devenues de plus en plus profondes. Contre tout hasard, nous avons commencé à discuter des personnes souffrant de problèmes mentaux, plus précisément de la schizophrénie. Je dis contre tout hasard, car hier matin en me réveillant, j’aperçois sur mon Facebook, une publication de François Legault. Effectivement, celui-ci évoquait dans son statut, que le 10 octobre, c’était la journée mondiale de la santé mentale.

Une série à découvrir

Avant-hier, au crépuscule, nous évoquions dans nos discussions la télé-série québécoise, Mon fils, réalisée par Mariloup Wolfe, écrite par Anne Boyer et Michel d’Astous. Je tenais absolument à faire un petit article sur cette série, afin que le plus de personnes possible puissent la découvrir, et par le fait même, découvrir ce que sont réellement la schizophrénie et toutes autres maladies mentales. Effectivement, la télé-série représente de façon très réaliste, ce qu’est la schizophrénie. Lors de votre écoute, vous serez pris par toutes sortes d’émotions.

Source : Illico

Cette série, produite par Québécor Contenu & Duo Productions, met en vedette Antoine l’Écuyer, incarnant le jeune Jacob Fortin, qui développe au fil des épisodes, une schizophrénie. Tout d’abord, la série est composée de 6 épisodes d’une quarantaine de minutes chacune, et je peux vous confirmer, cette série vous bouleverseras. Que vous connaissez quelqu’un, étant atteint d’une maladie mentale ou non, si vous êtes humain, vous serez affectés par celle-ci.

Une performance digne d’un prix

La performance d’Antoine l’Écuyer est tout simplement sensationnelle. D’ailleurs, le jeu d’acteur du jeune homme de 24 ans, lui a permis de remporter un prix Gémeaux, pour le meilleur rôle principal masculin pour une série dramatique. Bien entendu, il faut aussi parler de la performance d’Élise Guilbault, jouant le rôle de la mère de Jacob, Marielle Bilodeau.

Source : ARP MÉDIA

Dans cette production, on peut voir, non seulement les dommages causés par la maladie à la personne affectée, mais aussi les inquiétudes et l’impuissance que subit la famille. Un univers très peu exploité, mais qui vaut son pesant d’or. Personne n’est à l’abri de problèmes psychologiques. La maladie a des répercussions sur ceux qui en sont atteints, et bouleverse également les membres de leur entourage.

Le saviez-vous?

Selon les plus récentes études, ce ne serait pas loin d’une personne sur cinq, qui serait atteint de troubles mentaux. Parmi ceux-ci, les troubles anxieux, la dépression et la schizophrénie touchent respectivement 10%, 5% et 1% de la population québécoise.

En cette journée Mondiale de la santé mentale, prenez le temps pour vous. N’hésitez pas d’en parler à un proche, prenez soin de vous, prenez soin de vos proches, indiquait François Legault. Le plus important, soyez alerte aux gens autour de vous. Plusieurs personnes peuvent souffrir d’un certain problème, sans que vous le sachiez. Soyez à l’écoute. Relaxez un peu, ouvrez votre télévision et écoutez un bon film en cette période plus fraîche et grise d’Automne.

Plusieurs ressources vous sont offertes, n’hésitez pas à les utilisez si vous, ou l’un de vos proches en avez besoin.

Tel-jeune
LigneParents
Info-Social 811
Québec.ca/allermieux

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *