mars 8, 2021

Samuel Brannan : L’homme devenu riche grâce à l’or

Samuel Brannan est un homme d’affaires américain, né le 2 mars 1819 dans l’État du Maine, à Saco. Il construit sa fortune lors de la ruée vers l’or en Californie, grâce à une technique digne d’un visionnaire. La première fois que j’ai entendu son histoire, j’étais émerveillé.

Un visionnaire

Samuel Brannan s’installa en 1846 en Californie avec un groupe de mormons, plus précisément dans la ville de San Francisco. En 1847, il publia le premier journal de la Californie, le California Star. Cependant, le journal suspend ses activités en 1848, puisque les employés ont quitté la ville pour les champs aurifières. Brannan fonda également la première école de la ville de San Francisco. Tout ça à 27 ans… Pas mal comme début de carrière non?

En 1848, l’Américain apprend la découverte d’or dans l’American River, à Coloma, suite à la découverte de ces précieux métaux par le menuisier et gérant d’une scierie, James W. Marshall. La scierie, appartenant à l’explorateur et homme d’affaires John Sutter, verra les travaux bouleversés suite à la découverte de James. C’est le début de la ruée vers l’or pour Brannan.

Mineur // Source : Miners Hall Museum

Un coup d’avance

Il nia pendant deux mois la découverte de ces précieux minerais.. Mais pourquoi? Samuel Brannan voulait vérifier par lui-même la découverte et il voulait préparer ses divers commerces à cette ruée. Avec son argent personnel, il acheta tout le matériel requis afin d’extraire l’or à des kilomètres à la ronde. Il voulait devenir le seul fournisseur des équipements de prospections. Il fit fortune en vendant les outils aux cols bleus.

Après quelques mois, il devint l’homme le plus puissant de l’Ouest. À l’époque, son magasin lui rapportait 2 millions de dollars par mois. Mine de rien, selon le site web de la Banque du Canada, cette somme en 1914 vaudrait aujourd’hui pas moins de 45 millions de dollars. Alors, imaginez au milieu du 19e siècle…

Prospecteur d’or filtrant le sable // Source : Wikipedia

Une fin de carrière prolifique

Par la suite, Brannan fut nommé au conseil municipal de San Francisco et en 1853 il est élu au Sénat de la Californie. Il continua de s’enrichir grâce aux banques, aux compagnies de chemins de fer et au commerce international.

L’Américain en a probablement plus fait pour la Californie et San Francisco à lui seul, que plusieurs hommes mettant leur intelligence ensemble. Il a vu une opportunité, puis il l’a saisi, c’était un homme intelligent. Celui-ci est reconnu pour son entreprise, mais aussi ses actes charitables et sa générosité.

Chercheurs // Source : Gamma-Rapho via Getty Images

Malheureusement, malgré sa richesse, Brannan était un alcoolique. Suite à son divorce avec Anna Eliza Corwin, il finit ruiné et décéda le 14 mai 1889, à 70 ans. C’est une âge vénérable, sachant qu’en France, l’espérance de vie au 19e siècle était autour de 38-45 ans pour un homme.

Dans la vie, il faut saisir les opportunités qui nous sont offertes. Avoir une longueur d’avance sur ses compétiteurs est primordiale pour réussir dans un secteur. Disons que les chercheurs d’or auraient eu besoin de massage après de longues heures passées à travailler. Qu’auriez-vous fait à sa place? Allez chercher l’or ou vendre les équipements de prospections?

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *