mai 23, 2022
Radisson et Chouart

Pierre-Esprit Radisson et Médard Chouart; la création de la Compagnie de la Baie d’Hudson

Pierre-Esprit Radisson et Médard Chouart, Sieur Des Groseilliers ont établi des routes commerciales qui ont mené à la création de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Ils ont été les premiers Européens à explorer en profondeur les forêts du Nord, les premiers à négocier avec les Cris et les premiers à explorer la partie supérieure des fleuves Mississippi et Missouri.

Deux beaux-frères à l’aventure

Attirés par les rumeurs de vastes réserves de castors intactes, les beaux-frères s’aventurèrent dans le pays au nord du lac Supérieur en 1659. Ils avaient entendu des histoires des nations huronne, crie et sioux sur la richesse des peaux de castor entre le sud-ouest de la baie d’Hudson rive et du lac Supérieur. Les deux sont revenus au Québec avec des peaux lustrées qui ont probablement sauvé l’économie mal en point de la colonie.

Cependant, le gouverneur français, le marquis d’Argenson, leur a refusé la permission d’explorer le territoire convoité, craignant que l’expédition ne détourne l’attention du Saint-Laurent. Le marquis alla même jusqu’à emprisonner Groseilliers pour commerce sans permis. Les explorateurs ont décidé de changer d’allégeance et d’explorer au nom des Anglais à Port Royal (maintenant Annapolis Royal, Nouvelle-Écosse). Ils ont déclenché une série d’événements qui ont culminé avec la conquête britannique de la Nouvelle-France un siècle plus tard.

Tout en travaillant pour les Anglais de la Nouvelle-Angleterre de Boston, le couple a navigué vers le détroit d’Hudson, découvrant des gisements de cuivre près du lac Supérieur. Financés par le prince Rupert, cousin du roi Charles II, les deux hommes ont entrepris une expédition commerciale en 1668 à la recherche du légendaire « passage du Nord-Ouest » vers l’Orient. Radisson, à bord de l’Eaglet, a été contraint de retourner à Plymouth par de violentes tempêtes, tandis que Groseilliers et l’équipage de Nonsuch ont construit le premier fort de la région. Les deux passèrent l’hiver à échanger des peaux.

La création de la Compagnie de la Baie d’Hudson en 1670

Leur rapport sur la richesse des fourrures mena à la création de la Compagnie de la Baie d’Hudson en 1670. En 1671, Radisson fonda Moose Factory, un poste de traite de la compagnie à quelques milles au sud de la baie James.

En 1674, Radisson et Groseilliers se réconcilient avec la France et se rendent en Guinée et Tobago pour servir dans la flotte française. Radisson devint résident de Québec en 1681 et, l’année suivante, il dirigea une expédition contre les Anglais dans la baie d’Hudson. Après avoir revisité la France et l’Angleterre, il est de nouveau employé par la Compagnie de la Baie d’Hudson.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.